À l’heure du capitalisme mondialisé et de sa crise, les grèves n'ont pas bonne presse. Patrons, gouvernements, journalistes dominants mais aussi certains dirigeants syndicaux ont décrété qu’elles appartenaient au passé…
Continuer