Après avoir échappé à des centaines de tentatives d’assassinats et survécu à de multiples opérations médicales, Fidel Castro est décédé le 25 novembre 2016 à l’âge de 90 ans. La mort de celui qui incarna, plus que tout autre, la révolution cubaine et la résistance du peuple cubain à l’impérialisme états-unien, doit amener les anticapitalistes à proposer un bilan critique de l’héritage de la Révolution cubaine, du castrisme et du guévarisme, mais également à poser la question de ce qui se joue actuellement à Cuba : assiste-t-on à une restauration rampante du capitalisme (suivant la pente d’un « modèle » chinois ou vietnamien) ou la transition cubaine prend-elle d’autres formes ? Sous quelles conditions pourrait s’inventer à Cuba un socialisme du 21e siècle, nouant fermement l’opposition au capitalisme et l’aspiration à une démocratie radicale, et quel rôle pourrait jouer la gauche cubaine ? 

(Visited 636 times, 1 visits today)