Anne Flottes, Travailler, quel boulot ! Les conflits du travail, enjeux politiques du quotidien, Paris, Syllepse, 2013, 148 pages.
Rencontres mardi 16 avril à 19h au Lieu dit (Paris 20e) et lundi 13 mai à 19h au restaurant De l’autre côté du pont (Lyon 3e).


« Le projet de cet ouvrage n’est pas d’ajouter, à toutes celles qui existent déjà, une nouvelle dénonciation du mode de production capitaliste, et de ses effets dramatiques sur la santé des salariés.

En se fondant sur sa propre expérience de nombreuses situations de travail, et sur quelques références théoriques d’analyse du travail, l’auteure investigue d’autres questions. Par quels processus les travailleurs en viennent-ils à mettre leur énergie au service d’un système qui ne pourrait fonctionner sans leur ingéniosité ? Comment en viennent-ils à croire que l’Etat, les employeurs et des experts en tous genres vont assurer une compétitivité garante de croissance infinie, en même temps que leur « bien-être au travail », ou encore que la Justice reconnaîtra et réparera leurs maux ?

Ces questions essentielles pour la santé des personnes sont aussi un enjeu politique majeur, car c’est en percevant ce que chacun aurait pu ne pas faire et ne pas croire, que se révèlent des possibilités concrètes de subversion individuelle et collective d’un système dominant mais non tout puissant. »

(Visited 657 times, 1 visits today)