Quelle emprise le capitalisme a-t-il sur l’École ? Pourquoi et comment celle-ci reproduit-elle non seulement les inégalités de classe, de genre et de race, mais l’ensemble des rapports sociaux d’exploitation et de domination ? Dans quelle mesure, et dans quelle direction, la contre-révolution néolibérale a-t-elle transformé le système éducatif ? Une éducation émancipatrice, libérée des logiques de concurrence et de hiérarchie propres à l’École capitaliste, est-elle possible ? Sur quelles expériences peut-on s’appuyer pour penser – et mettre en pratique(s) dès maintenant – cette éducation émancipatrice ?

Ce sont toutes ces questions qu’aborde ce dossier, en tentant de surmonter les oppositions stériles entre préoccupations militantes et questions scientifiques, propositions pédagogiques et constats sociologiques, ce qui suppose de travailler à briser les frontières entre disciplines (en particulier entre sociologie, histoire, philosophie et sciences de l’éducation), mais aussi entre éducateurs et chercheurs (les uns et les autres assumant bien souvent ces deux rôles).

***

Néolibéralisme et éducation

Covid-19 et accélération de la crise de l’école. Leur projet et le nôtre, par Stéphane Bonnéry

Postface inédite de « La nouvelle école capitaliste », de Christian Laval, Francis Vergne, Pierre Clément et Guy Dreux

« Rentrée des classes dans la nouvelle école capitaliste », par

Concurrence scolaire et reproduction sociale. Un extrait de « La nouvelle école capitaliste »

 

Inégalités scolaires : vieilles logiques, nouvelles formes

« La fabrique scolaire des dominants : tout changer pour que rien ne change ? »

« Un tournant conservateur dans l’éducation prioritaire », par

À lire : un extrait de « Course aux diplômes : qui sont les perdants ? » de Séverine Chauvel

A lire : un extrait de « La médicalisation de l’échec scolaire », de Stanislas Morel

« Quand le marché fait école ». Entretien avec Marianne Blanchard

« Les familles populaires, grandes perdantes des réformes éducatives ? Le cas des fermetures de classes dans les mondes ruraux »

À lire : un extrait de « L’école des incapables ? », de M. Millet et J.-C. Croizet

À lire : un extrait de « La domination scolaire », d’Ugo Palheta

« Entrer dans la boîte noire de l’école ». Un extrait de « L’école des ouvriers » de Paul Willis

« Apprendre le travail, apprendre l’exploitation »

« Reconnaître les « surdoués » pour aider les forts ? ». Entretien avec Wilfried Lignier

À lire : un extrait de « Orientation scolaire et discrimination », de Fabrice Dhume, Suzana Dukic, Séverine Chauvel et Philippe Perrot

 

Pédagogies critiques et rapport de domination

Pour un panorama des pédagogies critiques, par 

« École, pédagogie et émancipation ». Entretien avec Grégory Chambat

Genre et éducation. Pour une pédagogie de l’égalité, par Irène Pereira

« Ce que penser l’intersectionnalité dans les recherches en éducation veut dire »

« Freinet au musée ? Réponse à Samy Johsua », par

Célestin Freinet, apports et limites d’un « éducateur prolétarien »

A lire : Un extrait de « Supports pédagogiques et inégalités scolaires », de Stéphane Bonnéry

À lire : l’introduction de « L’école des réac-publicains », de Grégory Chambat

À lire : un extrait de Philosophie critique en éducation, d’Irène Pereira

Pour une histoire scolaire émancipatrice, par 

« De la contestation de l’école aux écoles de la contestation », par

« La crise est partout… sauf dans les programmes de SES », par

 

Vers une éducation émancipatrice

« Demande éducation émancipatrice pour société nouvelle », par Samy Johsua

Penser l’émancipation scolaire : la meilleure défense c’est l’attaque !, par Ugo Palheta

Pour l’école au travail, contre l’une et l’autre. Retour sur l’expérience des CUTE, par Claudia Thibault et Jeanne Bilodeau

« Ils ont osé ! » L’expérience de l’école soviétique des années 1920

L’école commune, par Jean-Pierre Terrail

Les vrais défis pour l’École sont ailleurs, par Stéphane Bonnéry

D’une refondation incertaine aux alternatives. Quels avenirs pour l’École ?, par Francis Vergne

« La crise sociale submerge la crise scolaire », par Samy Johsua