ContreTemps – Revue de critique communiste

Nouvelle série

N° 25 – 1er trimestre 2015

 

Syriza gouverne en Grèce.
En Espagne, Podemos est promis à de grands succès électoraux.

Une telle aura de victoire autour des gauches radicales d’Europe du Sud, voilà qui émerveille en ces temps sombres de crise du mouvement ouvrier et de brutalité capitaliste.

Rappel qui interdit de céder à l’euphorie. On voit à quelles difficultés est confronté le gouvernement de Syriza, et dans quel bras de fer est engagé le peuple grec. Les classes dirigeantes européennes, avec la formidable puissance dont elles disposent, sont déterminées à ne pas laisser faire…

Constat qui, pour la gauche, vaut invitation à mener une réflexion rigoureuse.

Le présent numéro se propose d’y participer.

Un dossier consacré aux expériences passées et présentes des gauches radicales en Italie, en Espagne, au Portugal et en Grèce.

Et aussi un retour sur la grande grève des mineurs britanniques de 1984-1985, pour comprendre ce qu’est ce capitalisme dans sa version néolibérale, et se souvenir de ce que veut dire lutter !

 

 

Sommaire

 

ÉDITO

Isabelle Garo et Francis Sitel Union européenne : de « Grexit » en « Grexident »

 

DOSSIER : ETAT DES GAUHES RADICALES EN EUROPE DU SUD

Antoine Artous Les gauches radicales en Europe du Sud. Une diversité d’expériences et des leçons politiques décisives

Kostis Karpozilos Grands espoirs et dures réalités. L’exemple grec

Jaime Pastor Le défi de Podemos. Du refus de la « caste » à la rupture avec le régime et l’«austéritarisme »

Alda Sousa Le Bloc de gauche portugais. Ni Syriza, ni Podemos

Franco Turigliatto Italie : retour sur l’histoire de Rifondazione

 

RETOUR SUR LA GRANDE GREVE DES MINEURS BRITANNIQUES

Héritages de la grande grève des mineurs britanniques. Des « petits Moscou » à « Londongrad »

Thierry Labica Please, meet Audrey. Notes sur la situation de l’industrie charbonnière britannique. Entretien avec Barbara Jackson (Orgreave Truth and Justice Campaign) « Nous irons jusqu’au bout pour obtenir vérité et justice »

Geoff Bright « Comme une hantise ». La grève des mineurs 30 ans après

Thierry Labica Entretien avec David John Douglass. Danse des esprits sur un terril du Yorkshire

 

INTERNATIONAL

Louis-Marie Barnier Entretien avec Michel Warschawski. Israël, contradictions d’une société sous tension ?

« On est vivants » Un film de Carmen Castillo Philippe Binet

 

CULTURE

Gilles Bounoure Misère, peinture de crise et rejet de « l’idéal bête ». Ayiti isit la (Haïti ici)

André Tosel Du radicalisme en critique de la religion

 

LES CAHIERS DE L’EMANCIPATION

Venezuela : le processus bolivarien en crise

Franck Gaudichaud et Thomas Pasado Le processus bolivarien en crise. Dynamiques et perspectives

Patrick Guillaudat et Pierre Mouterde 16 ans après, où en sont les acquis sociaux de la révolution bolivarienne ?

Edgardo Lander Venezuela : crise finale du modèle de la rente pétrolière ?

Mila Ivanovic Les conseils communaux à l’ombre du « pouvoir populaire » : entre espoirs et continuités

Johansson-Rosen Nicolas Expériences de contrôle ouvrier au Venezuela et Etat bolivarien

Gonzalo Gomez Freire L’expérience d’Aporrea. Médias alternatifs, débats critiques et processus bolivarien

Fabrice Andréani Les équivoques de l’(anti-)impérialisme

 

 

Mise en commun !

ContreTempsCahiers de l’OMOS et Cahiers de l’émancipation cheminent depuis des années sur des chemins parallèles.

Leurs animatrices et animateurs sont porteurs de traditions politiques quelque peu différentes, étant issus de ce que fut la LCR, du Parti communiste pour les Communistes unitaires, et aussi des collectifs unitaires ayant fleuri après la campagne pour une autre Europe, ou encore se référant à d’autres expériences militantes syndicales ou associatives.

Ils et elles ont en commun de rester engagés par une volonté de transformation sociale et démocratique, radicale, révolutionnaire. Ils et elles partagent l’idée de la nécessité d’une refondation et recomposition du mouvement ouvrier, pour que s’affirme une force politique nouvelle, de classe, démocratique, intransigeante… Ils et elles ne veulent pas se substituer à l’indispensable action politique, mais contribuer à l’émergence d’éléments d’une nouvelle culture politique alternative à la hauteur des enjeux les plus contemporains. Et aussi ils et elles partagent cette conviction que viser un tel objectif oblige à un travail de réflexion, d’échange, de confrontation idéologique, pour lequel le marxisme demeure une méthode vivante et indispensable. Un marxisme non pas clôt et répétitif, mais ouvert, disponible pour les nouvelles synthèses auxquelles invitent le féminisme, l’écologie, l’internationalisme contemporain et le défi que signifie l’exigence démocratique.

Nous pouvions continuer à suivre nos chemins, en bonne intelligence, chacun assumant ses limites et fragilités. Nul ne nous l’aurait reproché.

Avec Syllepse, notre commune maison d’éditions, nous avons décidé de faire différemment.

Nous voulons travailler ensemble. 

Non pas nous fondre en une réalité nouvelle, mais en préservant les spécificités qui sont les nôtres.

Chaque trimestre ContreTemps paraîtra avec un dossier qui sera assumé, en alternance, par les Cahiers de l’OMOS et les Cahiers de l’émancipation. Soit 224 pages et non plus 160.

Ainsi nous mettrons du commun dans nos mutuelles capacités d’élaboration, d’échanges et de diffusion… Nous parions sur le fait que ces synergies nous donneront un gain d’attractivité et de confiance. Confiance de la part de nos lectrices et lecteurs, confiance en nous-mêmes, en notre capacité à affronter les défis du temps et de la situation…

Ce rapprochement entre nos équipes et nos lectorats nous voulons en faire le signe de la capacité à surmonter, à notre modeste échelle, des divisions nées du passé et qui n’ont plus de justifications réelles au regard du futur dans lequel nous voulons nous projeter, que nous voudrions aider à construire autour de la défense des valeurs et projets qui sont les nôtres, ceux de l’émancipation humaine.

C’est une aventure.

Nous espérons que vous la jugerez méritant de réussir. Et que vous l’appuierez de votre soutien.