Les éditions Mille et une nuits nous permettent de vous proposer un chapitre du livre d’Olivier Besancenot et de Daniel Bensaïd, Prenons Parti :  "Un plan d’urgence face à la crise".

Présentation de l’éditeur :

Le capitalisme est malade. Les anticapitalistes ne sont plus les seuls à le diagnostiquer. Il y a encore quelques mois, les tenants du nouvel ordre mondial n’avaient pas de mots assez flatteurs pour vanter les mérites indépassables de l’économie de marché. Si c’est la soupe à la grimace pour tous ceux — patrons, banquiers et spéculateurs — qui ont vu leurs avoirs fondre comme neige au soleil, la situation est autrement dramatique pour nous, simples salariés. Le monde est entré en récession à l’automne 2008. Chacun sait, chez les travailleurs, les retraités, les chômeurs, au sein des familles, que des nuages noirs s’accumulent à l’horizon, et que nous allons payer la débâcle du système.
L’exaspération sociale gronde. Elle peut gronder plus fort encore à la base de la société. Au sommet, dans les sphères économiques et politiques, les stratèges du capitalisme ne sont pas d’accord entre eux. Mais le président Sarkozy et le Medef s’entendent à continuer leur casse sociale… Pour nous, pas d’hésitation : nous combattons le modèle défaillant de la contre-réforme néolibérale.
Renverser le capitalisme, nous le voulons. Pour bâtir une nouvelle société, solidaire et réellement démocratique, nous sommes déterminés à ne plus subir, à nous regrouper et à prendre parti.

(Visited 646 times, 1 visits today)