Contretemps s’adresse à ses lecteurs·rices et lance une souscription pour couvrir des frais qui se sont accumulés depuis le lancement du nouveau site en septembre 2016, mais aussi nous aider à faire évoluer la revue. L’objectif est modeste – 3000 euros – mais cette somme nous permettrait de progresser dans les deux années à venir. Pour participer, cest par ici !  

 

Une revue en libre accès

Contretemps est une revue en libre accès, intégralement gratuite, et nous souhaitons évidemment qu’elle le demeure. Nous sommes heureux·ses de mettre à disposition, chaque jour, des textes originaux, des entretiens avec des auteur·e·s ou des militant·e·s, des compte-rendu ou des extraits d’ouvrages, des numéros de revues, ou encore des dossiers. Nous espérons ainsi contribuer, par la diffusion aussi large que possible d’armes critiques, au combat pour une société libérée de l’exploitation capitaliste, de toutes les oppressions et d’un productivisme qui menace à présent la survie même de l’humanité.

 

Pourquoi une souscription ?

Nous ne recevons aucune subvention publique et ne bénéficions ni de revenus publicitaires ni de soutiens financiers de la part d’organisations politiques, syndicales ou associatives. Or faire vivre un site Internet n’est nullement gratuit : l’activité d’une revue web engendre des coûts financiers, même lorsqu’elle repose – comme c’est le cas pour Contretemps – sur le travail bénévole de rédacteurs·rices mais aussi d’un webmestre sans qui la revue n’existerait pas aujourd’hui.

Non seulement il nous a fallu pour lancer le nouveau site engager des frais – graphisme et construction du site essentiellement – qui ont excédé les ressources dont disposait alors la revue, auxquels se sont ajoutés les frais d’hébergement du site, relativement modiques mais accumulés sur plusieurs années. Nous souhaitons par ailleurs dans les mois et années à venir amorcer un processus de transformation du site, être davantage en capacité d’organiser des initiatives publiques voire financer des traductions et des numérisations de livres ou d’articles quand nous le jugeons nécessaire.

Répétons-le : cela a un coût. C’est pourquoi nous avons besoin de vous et de votre contribution financière, ce qui permettra au site d’évoluer et à la revue de continuer à se développer, de lancer de nouveaux chantiers, et d’étendre – nous l’espérons du moins – son lectorat.

 

Qu’est-ce que Contretemps ?

La revue Contretemps s’est construite comme un point de rencontre entre univers intellectuel et militant, un « carrefour des radicalités » selon l’expression du philosophe et militant Daniel Bensaïd, qui en fut à l’initiative. Elle s’enracine dans un marxisme ouvert à la confrontation avec d’autres traditions théoriques et politiques, qui ne se satisfait ni de la coupure stérilisante entre théorie et enquête, ni de découpages disciplinaires généralement arbitraires, ni d’une hyper-spécialisation académique qui dépolitise l’activité intellectuelle.

Anticapitaliste, antiraciste, féministe, écologiste et antifasciste, Contretemps cherche à armer – sur le plan des idées – la gauche radicale (voir l’exposition plus complète de notre projet ici). Pour cela, nous faisons appel à vous, lecteurs·rices, sympathisant·e·s, et vous demandons, dans la mesure de vos moyens, de contribuer à une nouvelle étape de notre développement, en participant à cette souscription et en la relayant auprès de vos ami·e·s et camarades.

Pour soutenir Contretemps, c’est ici !

(Visited 291 times, 11 visits today)