Contretemps-web relaie l’appel officiel de l’Action Antifasciste Paris Banlieue. Cliquez ici pour les soutenir financièrement.

 

L’appel

Nous devons de nouveau faire face à de nombreuses procédures judiciaires, qui nous contraignent à de grosses dépenses liées aux frais d’avocats ou aux amendes. En effet nous faisons face à une répression importante de l’État qui ne cesse de s’accentuer.

Des poursuites ont été lancées contre des militants antifascistes suite à un collage unitaire de grande ampleur en juin dernier en vue de la manifestation en hommage à notre camarade Clément. Plus récemment, le dimanche 2 novembre, des militant-e-s antifascistes ont été arrêté-e-s alors qu’ils et elles se rendaient à la manifestation en hommage à Rémi Fraisse. Trois d’entre eux sont poursuivis pour avoir « participé à un attroupement en vue de commettre des violences et des dégradations », ils ont été placés en garde à vue, puis déférés au dépôt avant de passer en comparution immédiate. Leurs procès auront lieu en décembre et en janvier.

L’extrême droite, toujours aussi « anti-système » ,continue de déposer de nombreuses plaintes contre les antifascistes parisiens, les suites judiciaires de notre mobilisation contre les « Manifs pour Tous » ont conduite à de grosses amendes toujours impayées aujourd’hui. Alexandre Gabriac et Logan Djian ont fait appel de la décision de relaxe pour des militants antifascistes accusés de violence à leur encontre, et de nombreuses autres affaires dont, vous le comprendrez que nous n’en évoquions pas les détails ici.

Nous devons aujourd’hui plusieurs milliers d’euros et nous sommes dans l’incapacité de les payer. Nous lançons donc cet appel de solidarité, nous avons besoin de l’aide de tous pour faire face à la pression qui nous est imposée. Nous devons rappeler à l’État et à nos détracteurs d’extrême droite que notre solidarité est la plus grande de nos forces, et qu’ils n’obtiendront jamais la paix par la répression.

Salutations antifascistes

 

(Visited 96 times, 1 visits today)