Débat organisé par l’association « Pour l’émancipation politique et sociale ». Centre international de culture populaire (CICP) 21 ter, rue Voltaire (et non pas Boulevard Voltaire), Métro Rue-des-Boulets ou Nation.

 

L’urgence climatique impose de repenser à nouveaux frais un projet de transformation radicale de la société, et plus largement toute politique d’émancipation. Si l’on se refuse à simplement juxtaposer les questions sociale et écologique, il nous faut articuler les différents enjeux de la crise actuelle à partir de problèmes spécifiques :

Quelles formes de propriété et quelles institutions politiques ?

Quelles transformations du travail, et plus largement quels modes de production et d’échange pour opérer une rupture avec la logique productiviste ?

Comment prendre en compte la dette écologique entre Nord et Sud ?

Quels apports de l’écoféminisme ?

avec

  • Juliette Rousseau Animatrice de la Coalition Climat 21
  • Christine Poupin militante syndicale et politique, écosocialiste.
  • Razmig Keucheyan Sociologue, auteur de « La nature est un champ de bataille. Essai d’écologie politique ».

 

(Visited 192 times, 1 visits today)