À propos du livre "De l’atome imaginé à l’atome découvert" de Hubert Krivine et Annie Grosman

À propos du livre "De l’atome imaginé à l’atome découvert" de Hubert Krivine et Annie Grosman

Samy Johsua présente pour Contretemps web une analyse du livre de Hubert Krivine et Annie Grosman De l’atome imaginé à l’atome découvert. Contre le relativisme (De Boeck, 2015, 144 p., 19€), présenté par ses auteurs comme un ouvrage « contre le relativisme ». Ce texte touche à des questions épistémologiques que nous avons peu l'occasion d'aborder dans ces colonnes, mais qui soulèvent des débats intéressants au-delà de la seule histoire des sciences physiques.

date: 
25/03/2015 - 08:57
Samuel Johsua
Grèce : la deuxième phase et les défis de la sortie de l’euro. Entretien avec Costas Lapavitsas

Grèce : la deuxième phase et les défis de la sortie de l’euro. Entretien avec Costas Lapavitsas

Costas Lapavitsas, économiste marxiste et nouvel élu au parlement grec sur une liste Syriza, analyse dans cet entretien la stratégie gouvermentale de Syriza, les conditions de possibilité d'une politique alternative en Grèce aujourd'hui, les rapports entre marxisme et keynésianisme, mais aussi la nécessité d'un nouveau récit internationaliste pour la gauche radicale, alternatif au récit européiste.

date: 
23/03/2015 - 11:02
Costas Lapavitsas
Vladimir Ilitch Lénine : parti, presse, culture & révolution

Vladimir Ilitch Lénine : parti, presse, culture & révolution

Chez Lénine, la conception de la culture en général et de la presse en particulier est indissociable du projet révolutionnaire. Elle ne se comprend qu'à l'aune de la perspective d'un bouleversement pratique de l'ordre social. C'est en fonction de cette visée que celui qui s'occupa de plusieurs journaux a développé, et ajusté selon les circonstances, des lignes de réflexion et principes d'action concernant les rapports entre presse, culture, parti et révolution. Fabien Granjon, qui dirige le Centre d’études sur les médias, les technologies et l’internationalisation (CEMTI) de l'Université Paris 8 Vincennes à Saint-Denis, y revient ici en détail.

date: 
17/03/2015 - 09:58
Fabien Granjon
Le KPD (1918–1933) face à la montée du national-socialisme

Le KPD (1918–1933) face à la montée du national-socialisme

La stratégie du mouvement ouvrier allemand a traversé plusieurs crises et plusieurs tournants dans l'entre-deux guerres. Si l'on se souvient parfois que le KPD (parti communiste allemand) n'a pas su s'allier aux sociaux-démocrates face à Hitler au début des années 1930, on sait moins comment il est arrivé à cette impasse. Pourtant, entre 1921 et 1923, le KPD était le véritable laboratoire du front unique : des actions de masse aux côtés de la social-démocratie contre les monarchistes jusqu'à la préparation d'une troupe de choc insurrectionnelle réunissant membres du SPD et du KPD. L'échec du gouvernement ouvrier SPD-KPD de Saxe-Thuringe et l'écrasement de la révolution allemande qui l'a suivi ont scellé le destin du KPD et de la République de Weimar. Cet article fait le récit de ces bifurcations.

date: 
13/03/2015 - 10:09
Selim Nadi
Géopolitique impériale, progressismes gouvernementaux et stratégies de résistance (1/2)

Géopolitique impériale, progressismes gouvernementaux et stratégies de résistance (1/2)

Le cycle de démocratisation et de mobilisation sociale, inauguré depuis le milieu des années 1990 dans un contexte de résistances aux politiques néolibérales en Amérique du Sud, suppose un défi politique considérable pour les mouvements sociaux, les organisations de gauche (émergentes et historiques), ainsi que pour la pensée critique latino-américaine. Penser le pouvoir populaire d’après ces coordonnées, géopolitiques et intellectuelles, implique un exercice de connaissance et d’appropriation des principaux processus en cours, en examinant leurs limites, leurs potentialités et leurs acquis.

date: 
11/03/2015 - 09:00
Franck Gaudichaud et Bryan Seguel
« Nous, putes »

« Nous, putes »

Les revendications des travailleurs et travailleuses du sexe sont souvent considérées comme une simple défense de la liberté de disposer de son corps ; ainsi, leurs adversaires les décrivent essentiellement comme des libéraux qui souhaiteraient relégitimer la prostitution comme activité économique. À l'encontre de cette position, Thierry Schaffauser, dans Les Luttes des putes, propose une mise au point sur le sens du combat des travailleuses et travailleurs du sexe en le réinscrivant dans l'héritage des luttes d'émancipation (féministes et prolétaires). Clyde Plumauzille rend compte ici des apports d'une telle démarche.

date: 
09/03/2015 - 10:07
Clyde Plumauzille
À propos de Sal Santen (1915 – 1998) : trotskyste juif hollandais anticolonialiste

À propos de Sal Santen (1915 – 1998) : trotskyste juif hollandais anticolonialiste

Sal Santen, trotskiste juif hollandais ayant survécu à Auschwitz, fait partie de ces oubliés de l'histoire. Pourtant, un épisode de son itinéraire a marqué les esprits : il faisait partie du petit groupe qui, avec Pablo, a établi au Maroc une usine d'armes à destination des Algériens du FLN. Quelle a été la trajectoire de ce communiste néerlandais, de la résistance au nazisme jusqu'à la lutte de libération nationale algérienne ? Poser cette question, c'est traverser quelques décennies de la politique d'émancipation, entre antifascisme, anticolonialisme et communisme révolutionnaire.
date: 
04/03/2015 - 16:37
Selim Nadi
Démocratie

Démocratie

Éditorial du comité de rédaction de Contretemps-web.

Un spectre hantait l'Europe il y a quelques mois, à en juger par les titres de la presse : le spectre de la "crise de régime". En Espagne, en Grèce, au Royaume-Uni, en France, d'importantes fissures (scandales politico-financiers, montée de mouvements indépendantistes et de nouvelles forces politiques, et autres répercussions politiques de la crise économique) semblaient gravement fragiliser les édifices institutionnels, menaçant également ceux de l'Union européenne. Or, après les événements récents en France, la même presse néolibérale se prend à espérer un "sursaut républicain".

date: 
02/03/2015 - 15:34
Comité de rédaction - Contretemps web
Les luttes pour le salaire ménager : théorie et pratique

Les luttes pour le salaire ménager : théorie et pratique

À propos de l’ouvrage de Louise Toupin, Le salaire au travail ménager. Chronique d’une lutte féministe internationale (1972-1977), Montréal, les éditions du remue-ménage, 2014, 452 p., 34,95 $.

date: 
26/02/2015 - 09:38
Morgane Merteuil
Contribution théorique à l’autonomie. Faire dialoguer I. Illich et C. Castoriadis

Contribution théorique à l’autonomie. Faire dialoguer I. Illich et C. Castoriadis

Quelle autonomie pour les mouvements et luttes d'émancipation? Et d'ailleurs quels sens peut revêtir la notion même d' "autonomie", volontiers promue de nos jours par la rhétorique d'entreprise ? Julien Vignet propose ici quelques réflexions sur ces questions, à partir d'une confrontation entre l'auteur de La convivialité (1973) et celui de L'institution imaginaire de la société (1975).

date: 
23/02/2015 - 05:43
Julien Vignet
« Mettre en lumière les limites des théories dominantes »

« Mettre en lumière les limites des théories dominantes »

Quel est l'apport d'une lecture inspirée par le marxisme politique pour contextualiser, d'un point de vue matérialiste, l'histoire des idées ? Telle est la question centrale que soulève le récent ouvrage d'Ellen Meiksins Wood, Liberty & Property. Dans cette recension, Yohann Douet présente l'analyse de l'historienne tout en proposant une lecture critique de sa démonstration.

date: 
19/02/2015 - 17:24
Yohann Douet
Un « marxisme sans garanties » : Stuart Hall et ce pourquoi la race compte

Un « marxisme sans garanties » : Stuart Hall et ce pourquoi la race compte

Stuart Hall mérite d'être lu. Trop longtemps appréhendé avec soupçon par les marxistes plus traditionnels, toujours suspect d'avoir trop concédé au « postmodernisme » et de s'être éloigné du marxisme, Satnam Virdee propose ici de lire l'œuvre de Hall comme une contribution matérialiste cruciale pour comprendre le racisme.

date: 
16/02/2015 - 09:47
Satnam Virdee
Qu’est donc la Ligue devenue ?

Qu’est donc la Ligue devenue ?

Dans cet article paru dans le dernier numéro de Contretemps, Antoine Artous et Francis Sitel analysent la trajectoire politique de la LCR (Ligue communiste révolutionnaire), de la chute du bloc de l'Est jusqu'à la fondation du NPA en 2009. Ils reviennent en particulier sur les débats tactiques et stratégiques qui marquèrent la LCR lors des années 2000 et sur la "séquence décisive" (2007-2009), qui aboutit au choix - alors largement majoritaire au sein de la LCR - de s'engager dans la construction d'un nouveau parti. 

date: 
11/02/2015 - 15:59
Antoine Artous et Francis Sitel
Accumulation par dépossession et luttes anticapitalistes : une perspective historique longue

Accumulation par dépossession et luttes anticapitalistes : une perspective historique longue

Dans cet article, Jean Batou revient sur le concept d'accumulation par dépossession, suggéré par David Harvey pour décrire le rôle nécessairement durable de l’accumulation primitive dans le développement du capitalisme à l’époque de sa maturité, en particulier avec « le nouvel impérialisme ».

date: 
09/02/2015 - 01:48
Jean Batou
Syndiquer le contenu